Conseils pour les blessures

 CONSEILS POUR LES BLESSURES

EXAMEN SUR LE MOMENT DE LA BLESSURE : l'examen a pour but d'établir un pronostic de gravité. Il prend en compte :

- Comment la blessure est survenue
- L'importance de la douleur du joueur
- L'impotence fonctionnelle
- Le testing musculaire : à éviter car peut aggraver la lésion
- L'existence ou non d'un hématome

QUELS SONT LES TRAUMATISMES POSSIBLES ?
Les traumatismes musculaires se décomposent en 2 catégories :

Trauma sans lésions anatomiques : courbature, crampe et contracture.
Trauma avec lésions anatomiques : contusion, élongation, déchirure et rupture.

::: QUI EST QUOI ?

--------------------------------------------------------------------------------

Après avoir pronostiqué la gravité de la blessure, savoir la reconnaître :

La contracture

Elle survient après un effort physique important, souvent répétitif et unilatéral, elle débute en fin d'entraînement, voire juste après. Comment la soigner :
- Froid immédiatement puis secondairement mettre du chaud
- Massage
- Décontracturant
- Reprise de l'entraînement après 2 à 3 jours d'arrêt.




La contusion (Béquille)


Elle survient lors d'un choc. La gravité dépend de la violence du traumatisme et de l'état fonctionnel du muscle. Hématome volumineux possible. Comment la soigner :
- Froid immédiatement
- Comprimer le muscle (Bande)
- Massage après 3 à 4 jours
- Reprise de l'entraînement suivant gravité après 8 jours d'arrêt.

L'entorse

DÉFINITION:
Lésion d'une articulation, liée à un étirement ou à une rupture d'un ou plusieurs ligaments lors d'un mouvement brutal de torsion.

Il existe 3 degrés de gravité:

Entorse bénigne: simple distension des ligaments
Entorse moyenne: distension de l'ensemble du ligament avec rupture d'un faisceau du ligament et de la capsule articulaire (membrane de
protection de l'articulation).
Entorse grave: rupture complète du ligament avec possibilité d'arrachements osseux associés.

SYMPTÔMES:
Entorse bénigne:

douleur en 3 temps (douleur initiale suivie d'une indolence, suivie quelques heures après par la réapparition d'une tension douloureuse).
Gonflement dans l'heure
Pas d'ecchymose (bleu)

Entorse moyenne:

Douleur en 3 temps
Gonflement rapide en quelques minutes
Ecchymose (bleu) qui apparaît 24 heures environ après le traumatisme

Entorse grave:

Douleur en 3 temps ou en 2 temps (pas de reprise de la douleur, la rupture est totale
Perception d'un craquement ou d'une sensation de déchirure.
Gonflement rapide et quelques minutes
Ecchymose (bleu) qui apparaît avant 24 heures

LE PREMIER GESTE:
Il faut limiter le gonflement en appliquant le protocole GREC=Glace, Repos, Élévation, Compression.

Glace: Appliquer de la glace pendant 10 à 15 minutes sur la blessure en évitant de brûler la peau.

Repos: Arrêt des activités physiques

Élévation: Pour améliorer le drainage de l'œdème, il est important de surélever le membre (au mois 45 degré pour le membre inférieur)

Compression: A la fin du glaçage, maintenir le membre surélevé

A NE PAS FAIRE :
Il ne faut absolument pas appliquer de la chaleur !

 

 

 

Les crampes


DÉFINITION:
Contraction involontaire, brutale et douloureuse d’un groupe musculaire, généralement due à une sur utilisation des muscles concernés. Un surentraînement, une mauvaise préparation physique, une mauvaise alimentation, une déshydratation... Elle dépend de nombreux facteurs.

Cette crampe apparaît souvent à la fin d’un effort prolongé.

SYMPTÔMES
La douleur est brutale, intense et s'accompagne d'un déplacement du segment de membre relié au muscle.

La crampe entraîne une impotence fonctionnelle totale, et dure de quelques secondes à une minute.

LE PREMIER GESTE
Il faut étirer lentement le groupe musculaire concerné pendant une trentaine de secondes.

Cet étirement peut être réalisé par un coéquipier ou par soi-même. Par exemple, pour le mollet, plier le genou, prendre le pied et le ramener doucement vers soi en flexion jusqu’à ce qu’il fasse un angle droit avec la jambe.

La reprise de la course se fera lentement pour effectuer un drainage du muscle (dans le cas des membres inférieurs) avant de rentrer sur le terrain si la crampe ne réapparaît pas immédiatement. Dans le cas contraire, l’arrêt est obligatoire.

Il peut être intéressant de réaliser un massage léger, associé à l’étirement pour augmenter le drainage vasculaire du muscle.

Si la douleur est très importante, du froid peut être appliqué.

 

 

 

Pl Équipe Pts Jo G N P F Bp Bc Dif